Monsieur le Maire

Je voudrais également dire un mot à ma famille, à ceux que j’aime et qui m’aiment et qui doivent parfois composer avec mes choix. Merci à mes enfants, mes parents et Jeanne, ma compagne. Je vous aime et je vous remercie.

Je voudrais remercier les Laurentins également. Tous ceux qui ont participé à cette campagne, tous ceux qui ont voté, tous ceux qui ont fait confiance à l’équipe que j’avais l’honneur de conduire, tous ceux qui finalement ont fait le choix de la continuité, d’une politique où l’humain est au centre des débats, de dynamisme, d’innovation.

Cette large confiance, ce score net avec lequel ils ont choisi fait peser sur l’ensemble de ce conseil municipal et sur moi en particulier une responsabilité dont je suis parfaitement conscient.

Ça n’est ni le moment ni le lieu d’évoquer ce qui va se passer durant les six années à venir. La campagne a été claire, chacun des candidats a pu exprimer ce qu’il souhaitait faire et les Laurentins ont tranché.

Je ne vais pas à nouveau présenter un programme mais je voudrais vous dire mes chers collègues quelques mots sur les années qui s’annoncent en commençant peut-être par un mot sur le fonctionnement de ce conseil municipal et l’esprit dans lequel j’espère nous pourrons travailler en commun.

Il y a dans ce conseil municipal, des élus qui siègent depuis longtemps, qui ont l’habitude des échanges, l’habitude du maniement d’un ordre du jour, l’habitude de débattre sur des délibérations et puis il y a dans ce conseil municipal une grande partie de gens qui siège pour la première fois.

Siéger au sein d’un conseil municipal c’est un honneur considérable, c’est une responsabilité considérable. Ca ne donne pas beaucoup de droits mais ça impose un très grands nombre de devoirs.

Je voudrais d’abord vous féliciter, féliciter ceux qui se sont présentés au suffrage, tout le monde ici. Féliciter les candidats, les têtes de liste…

Cette responsabilité qui pèse sur chacun d’entre nous parce que nous sommes désormais conseillers municipaux, parce que nous devons désormais servir les Laurentins nous impose l’obligation d’assiduité, de ponctualité c’est bien évident, de respect aussi, de la liberté de parole des autres. Nous avons toujours souhaité qu’au sein de ce conseil municipal les choses puissent être dites et dites librement car nous représentons ici, collectivement Les Laurentins et les Laurentines. Et les Laurentins et les Laurentines ont des choses à dire. Respecter la liberté des autres, respecter la légitimité des autres.

Il n’y a pas dans ce conseil municipal des élus qui seraient moins élus que d’autres. Nous sommes tous une parcelle de la représentativité des Laurentins. Et nous sommes tous élus dans les mêmes conditions ici au sein de ce conseil municipal.

Le respect de la légitimité des autres, passe aussi par le respect des règles qui s’expriment à l’intérieur d’un conseil municipal, notamment du règlement intérieur. Il nous importe de donner l’exemple et de respecter scrupuleusement ces règles.

Au-delà des règles, il existe aussi les usages, la courtoisie, la politesse, la simplicité, car au sein de ce conseil municipal depuis de nombreuses années, nous nous opposons, parfois nous nous retrouvons aussi sur des positions communes quand il s’agit de l’intérêt général, de l’intérêt des Laurentins. Mais je crois que nous avons pour l’essentiel, en dépit d’épisodes plus tendus que d’autres, nous avons toujours essayé d’avoir une bonne qualité de débats et un respect entre les personnes. Et j’espère et je souhaite et je suis sûr qu’au cours des années qui viennent, au cours du mandat qui s’annonce, nous saurons faire prévaloir ces règles d’usage.

Nous sommes très différents au sein de ce conseil municipal, pas simplement par l’ancienneté, par les origines, par les professions, par les convictions. Nous avons en commun le fait d’avoir été élus, le fait de vouloir et d’avoir à servir les Laurentins. Et c’est une belle mission qui nous rassemble. Je voudrais donc à tous mes collègues conseillers municipaux vous souhaitez un très bon mandat.

Joseph SEGURA

Maire de Saint-Laurent-du-Var

Vice-Président de la Métropole Nice Côte d’Azur

Conseiller départemental

Top