Petite enfance

La Commune de Saint-Laurent-du-Var en partenariat avec le Conseil Départemental et la Caisse d’Allocations Familiales, s’est engagée dans une politique dynamique dans le domaine de la Petite Enfance avec la volonté d’offrir aux habitants un service diversifié et de qualité. Les actions menées depuis plusieurs années sont soutenues financièrement par la Caisse d’Allocations Familiales des Alpes Maritimes, dans le cadre de la signature du Contrat Enfance Jeunesse et depuis novembre 2018 de la signature de la Convention Territoriale Globale.

Sur la commune vous trouverez :

  • Les établissements petite enfance municipaux :
    • 1 Relais petite enfance
    • 5 Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant
    • 1 pôle accueil spécifique
    • 1 LAEP (Lieu d’Accueil Enfants-Parents)
  • 4 micro-crèches privées
  • 1 jardin d’enfants associatif
  • Des assistantes maternelles privées

 

Modalités d’inscription  pour les Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant :

Un dossier de préinscription doit être constitué et remis, après avoir pris rendez-vous auprès du relais petite enfance (04.92.12.41.16 ou 04.92.12.42.64), dès le début légal du congé maternité (le congé pathologique ne rentrant pas en compte).

Le dossier doit être complet lors de votre venu au rendez-vous. A défaut il se verra refusé par nos services et un autre rendez-vous vous sera donné.

La préinscription ne constitue qu’une étape préalable. L’inscription ne devient définitive qu‘après l’avis de la Commission Politique Familiale qui  statue sur les dossiers de chaque famille, en fonction des places disponibles.

Titre 4 du règlement de fonctionnement des établissements d’accueil du jeune enfant :

B : Attribution des places :

Les entrées en Etablissement d’Accueil du Jeune Enfant se font principalement en septembre, au moment où les plus grands des enfants entrent à l’école maternelle. Quelques entrées peuvent avoir lieu en cours d’année si des familles quittent l’Etablissement d’Accueil du Jeune Enfant suite à un déménagement, une mutation…

 

Une commission d ‘admission composée de l’adjoint/e au Maire délégué à la Politique Familiale , du directeur/directrice du Pôle intermédiaire Petite Enfance, des élus participant à la Commission Politique Familiale, des différents directeurs/directrices des Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant, se réunit en mai de chaque année et propose de manière collégiale, au Maire de Saint-Laurent-du-Var, les places pour la rentrée de septembre de la même année. La commission d’admission garantit l’optimisation de la fréquentation des Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant et prend en compte au mieux les besoins des enfants et des familles.

 

Une liste d’attente post-commission est mise à jour régulièrement afin de permettre des admissions en cas de désistement des familles retenues.

 

En cours d’année et hors commission, l’attribution des places se fait, au cas par cas, en fonction des places qui se libèrent et des critères de priorité.

 

A l’issue de la commission d’attribution,  les responsables légaux reçoivent un courrier d’attribution de place avec le nom de  la structure où leur enfant est admis.

 

Les familles doivent prendre attache auprès de l’Etablissement d’Accueil du Jeune Enfant qui doit accueillir l’enfant.

 

A défaut de prise de rendez-vous, dans un délai de 15 jours, auprès du directeur/directrice, le Pôle Intermédiaire Petite Enfance considère que la proposition est refusée par la famille et elle se réserve le droit d’attribuer cette place à une autre famille.

 

Toute entrée reportée au-delà de 8 semaines (correspondant au droit aux congés maximum accordé en sus des périodes de fermeture des Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant) au-delà de la proposition de la date d’entrée au sein de l’Etablissement d’Accueil du Jeune Enfant sera annulée et réexaminée.

 

 

L’attribution des places d’accueil se fait en fonction des critères suivants :

Pour les laurentins ou responsables légaux payant une taxe sur la Commune

    • date de la demande
    • âge de l’enfant et forfait choisi par rapport aux caractéristiques de la place disponible 
    • date d’entrée dans la structure prévue par la famille (aucune place ne devant rester vacante) 
    • urgence sociale ou situation de handicap

 

Pour les Hors Commune : un accueil pourra être proposé si des places sont restées vacantes, après avoir examiné toute la liste des familles laurentines ou responsables légaux payant une taxe sur la commune.

En cas de refus de la place attribuée, un écrit sera obligatoirement demandé. Celui-ci devra préciser si la demande de place en Etablissement d’Accueil du Jeune Enfant est maintenue sur la liste d’attente.

Top