• Covid-19 : annulation de la tournée Handi-Voile 06

    En raison des risques liés au Covid 19, des consignes gouvernementales qui limitent les rassemblements de personnes sur les événements sportifs, de l’impossibilité de reprogrammer cette manifestation plus tard dans l’année, le Département a demandé avec regret au Comité départemental de voile, organisateur de la tournée handi voile, d’annuler l’édition 2020 .

  • Stationnement gratuit : 1er juin inclus centre-ville / 30 juin littoral

    Dès le début de la crise sanitaire, Joseph Segura, maire de Saint-Laurent-du-Var, a pris la décision de rendre le stationnement de surface, gratuit pour tous les usagers. Le Maire a décidé de poursuivre ce prolongement de gratuité de stationnement jusqu’au 1er juin inclus en centre-ville et jusqu’au 30 juin inclus sur le littoral.

  • Que pourra-t-on faire à partir de demain ?

    1/ Sortir sans attestation, à 100 kilomètres à la ronde
    Dès demain lundi, plus besoin d’imprimer ou de télécharger l’attestation dérogatoire de sortie. Vous pourrez circuler librement dans un rayon de 100 km « à vol d’oiseau » autour de vous. Mais il vous faudra tout de même un justificatif de domicile. Au-delà, si vous quittez votre département de résidence, une nouvelle attestation sera obligatoire. Ces déplacements ne seront possibles que pour un motif professionnel ou familial « impérieux » (un deuil, ou de l’aide à une personne vulnérable).

    2/ Faire du sport dehors, mais pas en salle
    Les salles de sport restent fermées mais la pratique en extérieur n’a plus de limite de temps ni de distance. Le ministère des Sports précise toutefois que 10 mètres devront
    séparer joggeurs et cyclistes. Et les groupes de plus de 10 personnes sont interdits.

    3/ Participer à une soirée entre amis ou en famille
    Apéros entre amis ou repas de famille, c’est autorisé : à condition de respecter la règle des 100 kilomètres et de ne pas être plus de 10. Bars et restos restent fermés.

    4/ Se balader dans les parcs, la forêt et sur certaines plages
    Les médiathèques et petits musées peuvent rouvrir, mais pas les salles de spectacle ou les cinémas. Privilège d’une région placée en vert, on pourra se balader dans les parcs et jardins, randonner en forêt ou en montagne. Il sera possible aussi de faire du bateau. Quant à l’accès aux plages, ce sera au cas par cas, selon la volonté des maires. Joseph, Segura, maire de Saint-Laurent-du-Var a déjà indiqué qu'il allait demander une dérogation au Préfet. Dans l'attente de cette autorisation, vous pourrez vous balader sur la Promenade des Flots Bleus ou encore sur les Berges du Var, dans la forêt des Pugets ou encore dans le Parc Layet.

    5/ Aller faire du shopping
    Magasins (Cap 3000 y compris), coiffeurs, libraires… Tout cela rouvre. Les règles sont aussi strictes : masque exigible, nombre de clients limités, etc.

     

    Coronavirus: 
    Fil Info
  • Education Nationale : calendrier commun pour les diplômes professionnels

    Le calendrier annoncé par le M. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse le 3 avril dernier pour le passage de l’examen du baccalauréat général et technologique s’applique également aux diplômes professionnels (CAP, baccalauréat professionnel, BTS), y compris préparés en apprentissage et selon les principes suivants, et pour la seule session de 2020 :

    - Les diplômes délivrés en juillet le seront principalement selon les modalités du contrôle continu ;

    - Un jury d’examen, comme pour les diplômes généraux et technologiques, sera organisé dans la semaine consécutive au 4 juillet pour la délivrance des diplômes, qui tiendra compte :
      Du cahier de notes ou livret de formation de l’apprenti, incluant notamment les résultats obtenus, dans le cadre du contrôle en cours de formation et/ou du contrôle continu au cours de la dernière année de formation ;
      De son assiduité, notamment dans la poursuite de sa formation à distance pendant le confinement, lorsque les conditions étaient réunies pour le lui permettre ;
      De tout moyen permettant d’attester de la progression pédagogique de l’apprenant, incluant l’appréciation du maitre d’apprentissage et/ou du chef d’entreprise.

    Tous les CFA sont donc concernés.

    Chaque ministère certificateur précisera, dans les prochains jours, les modalités de passage des examens pour les certifications qui s’acquièrent par unité capitalisable ou pour lesquelles un examen pratique s’avérerait indispensable.
    Les différents certificateurs feront preuve de souplesse sur les durées minimales de formation prévues dans les référentiels de certification pour tenir compte du confinement, que ces durées minimales concernent la formation en entreprise ou en CFA (notamment pour tenir compte des formations à distance et de la mise en activité partielle d’un certain nombre d’apprentis). Les dispositions réglementaires nécessaires à la mise en oeuvre de ces dispositions seront prises dans les prochains jours.
    En outre, même si le contrat d’apprentissage a été rompu ou est arrivé à son terme avant la délivrance du diplôme, le jeune bénéficiera néanmoins du statut d’apprenti en tant que candidat à ce diplôme.

    https://www.education.gouv.fr/

    Coronavirus: 
    Fil Info
  • Informer, apaiser, réguler : la Police Municipale continue ses missions

    Équipés de gel hydroalcoolique, de matériel radio désinfecté pour communiquer et de masques, les agents de la Police Municipale de Saint-Laurent-du-Var continuent de parcourir les quartiers de la commune. Cet après-midi, ils ont reçu le renfort de la police municipale de Nice pour assurer un contrôle commun.
    « Par principe, nos missions restent identiques en cette période de confinement : répondre aux appels des habitants et intervenir sur le terrain pour des sollicitations de toute nature, explique Olivier Cases, responsable de la PM, c’est toutefois une période très particulière et inédite : le grand public est moins présent dans les rues, nous poursuivons malgré tout nos missions de sécurisation de voie publique, c’est pourquoi notre présence sur le terrain reste indispensable. ».
    Depuis le début du confinement, des milliers de personnes ont fait l’objet d’un contrôle par les policiers municipaux laurentins.
    « Les Laurentins sont très bien informés et sortent avec leurs attestations. Ils sont pour la plupart très réceptifs aux consignes de confinement et pratiquent les gestes barrières pour endiguer l’épidémie. Au total : Plus de 95% des habitants respectent les mesures de confinement »
    À distance également, le Centre de supervision Urbain continue son activité habituelle de vidéoprotection. 24h/24 et 7j/7, les agents veillent sur l’espace public.
    Enfin, les ASVP (agents de surveillance de la voie publique) ont cessé les activités de contrôle du stationnement, depuis la mise en place du stationnement gratuit par la Ville, et épaulent les policiers municipaux dans le rappel des gestes barrières.
    « Nous restons disponibles pour informer les citoyens mais mon plus grand conseil est celui ci : restez chez vous ! », conclut Olivier Cases.

    Coronavirus: 
    Fil Info
  • Droit du travail : un numéro pour poser vos questions

    En cette période de confinement et afin de répondre à vos interrogations en matière de droit du travail, le Conseil départemental d'accès au droit des Alpes-Maritimes (CDAD), dont
    l'Association est membre, propose avec le concours de ses partenaires, des permanences téléphoniques gratuites.

    Ces permanences seront assurées tous les vendredis de 14h à 17h par des avocats spécialisés en matière de droit du travail.

    Pour bénéficier d'une information juridique, il suffit de prendre rendez-vous en contactant le CDAD 06 au 04.92.17.71.12.

    https://www.cdad06.fr/permanences-telephoniques-gratuites-en-droit-du-travail/

    Coronavirus: 
    Fil Info
  • Informations utiles

    Depuis dimanche 29 mars, la plateforme solidarite-numerique.fr aide les personnes en délicatesse avec les outils numériques.

    Un site internet et un numéro de téléphone associé, le 01 70 772 372, ont été lancés dimanche 29 mars pour aider les personnes qui ont du mal à utiliser les outils numériques, au moment où les Français sont confinés en raison de l'épidémie de coronavirus.

    Le 01 70 772 372, est joignable du lundi au vendredi, de 9h00 à 18h00, pour ceux qui souhaiteraient prendre conseil auprès d'un des 700 "médiateurs du numérique" volontaires.
     
    Autres numéros utiles en cette période de confinement :
    Un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000 .

    Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles .
    Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.
     
    Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j'appelle le SAMU (
    15 ) ou j'envoie un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114 ).
     
    Numéros d’urgence et d’écoute : 
    En cas de danger immédiat : 
    17
    Violences sur les enfants : 119  (ou sur le site internet allo119.gouv.fr )
    Violences conjugales : 
    3919  (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr )

    Coronavirus: 
    Fil Info

Pages

Top