Traitement dengue

Traitement sanitaire et préventif contre la dengue

L’Agence Régionale de Santé (ARS) et la Ville de  Saint-Laurent-du-Var communiquent :

Un foyer de cas autochtones de dengue a été détecté dans le secteur du centre-ville (entre la rue des écoles au sud, Allée Simone Veil au nord et la Montée des Grimonds à l’ouest et l’avenue du 11 novembre à l’ouest).

Pour éviter la transmission du virus de la dengue dans votre quartier, il est nécessaire de détecter le plus rapidement possible tout cas suspect de cette maladie de manière à mettre en place des mesures adaptées de prévention et de lutte contre les moustiques. C’est pourquoi, parallèlement aux actions de démoustication, l’ARS rencontre les riverains pour les informer et rechercher d’éventuels autres cas et leur proposer le traitement pour démoustiquer leur jardin ou leurs espaces végétalisés.

Le prochain traitement sera réalisé le vendredi 23 septembre, en fin de nuit et, pour les écoles, en dehors de la présence des élèves, selon un protocole de sécurité garantissant l’absence de risques pour les enfants. L’objectif de ces interventions est d’éliminer les gites à l’origine de la prolifération des moustiques et les moustiques adultes pour limiter les risques de piqûres.

Pour éviter la propagation de la maladie, des opérations de démoustication sont donc menées dans ce secteur sur le domaine public et privé mais également au sein des établissements scolaires suivants :

- Les Petits Gabys,
- Michelis 1,
- Michelis 2,
- Les Bigaradiers

 

Qu’est-ce la dengue ?
La dengue est une maladie généralement bénigne mais qui peut parfois se compliquer de formes hémorragiques. Cette maladie ne se transmet de personne à personne que par l’intermédiaire de la piqûre d’un moustique infecté par le virus de la dengue (moustique tigre en métropole). On parle de cas autochtone quand une personne a contracté la maladie sur le territoire national et n’a pas voyagé dans une zone où circule le virus dans les 15 jours précédant l’apparition de ses symptômes.

 

Les signes cliniques associés à cette maladie sont :

  • une fièvre élevée (>38,5°C) d’apparition brutale,
  • associée à au moins un autre signe clinique tel que des maux de têtes, des douleurs musculaires, articulaires ou lombaires,
  • et en l’absence de toux, écoulement nasal, maux de gorge, difficultés respiratoires ou plaies infectées.
  •  

Les conseils à suivre en cas de soupçon de dengue :

1 - Consulter immédiatement votre médecin traitant en cas d’apparition de symptômes évocateurs (forte fièvre d’apparition brutale, douleurs musculaires ou articulaires, douleurs oculaires, fatigue, maux de tête), en l’informant s’il y a lieu du risque lié à la dengue dans le quartier. Si vos enfants ou autres membres de votre foyer, ont présenté des signes similaires pendant l’été, vous avez la possibilité de consulter votre médecin traitant afin qu’une vérification d’une infection passée vis-à-vis de la dengue soit effectuée.

2 - Vous protéger et protéger votre enfant des piqûres de moustiques :

A la maison et à l’école :

  • porter des vêtements couvrants et amples ;
  • utiliser surtout le matin et en soirée un répulsif cutané, conseillé par un pharmacien, sur les zones de peau découvertes.

A la maison :

  • si nécessaire, utiliser des grillages-moustiquaires sur les ouvertures (portes et fenêtres) ;
  • utiliser des moustiquaires à berceau pour les nouveau-nés ;
  • utiliser les diffuseurs électriques à l'intérieur des habitations ;
  • utiliser les serpentins insecticides uniquement en extérieur ;
  • utiliser les climatiseurs ou les ventilateurs qui gênent les moustiques.

3 - Eviter la prolifération du moustique

Pour limiter le développement des moustiques autour de son domicile, il convient de :

  • vider, ranger ou éliminer tout récipient pouvant contenir de l'eau ;
  • couvrir les réserves d’eau avec une moustiquaire ou du tissu afin de les rendre hermétiques ;
  • nettoyer les gouttières et caniveaux ;
  • éviter les dépôts sauvages de déchets.

 

Des informations sont disponibles sur le site internet de l’ARS Paca en suivant le lien  https://www.paca.ars.sante.fr/surveillance-epidemiologique-de-la-dengue-du-chikungunya-et-du-zika

L’ARS reste à votre disposition pour toute information complémentaire (Téléphone ARS PACA Plateforme de réception des signaux : 04.13.55.80.00) et vous remercie par avance de votre vigilance.

(Mercredi 21 septembre 2022)

Fichier attachéTaille
PDF icon ars-moustiquetigre-depliant-v08.pdf120.92 Ko
Top