Articles

La ligne 4 du tramway sur de bons rails !

Le tramway à Saint-Laurent-du-Var ? Un serpent de mer pour beaucoup. Car on en parle depuis 2009. 11 ans. Une éternité.

Un serpent de mer qui a fait son long (mais inévitable) chemin dans les entrailles de l’administration pour ressurgir aujourd’hui à travers la réalisation de la ligne 4 du tramway, d’un coût de 247 M€ HT. Cette ligne desservira Saint-Laurent-du-Var dès sa mise en service, prévue au début de l’année 2026.

« Cette ligne a pour but de relier la partie la plus dense de la rive droite (Cagnes-sur-Mer et Saint-Laurent-du-Var) à Nice et desservir un bassin de population de 85 000 habitants et emplois. Il s’agit d’un projet majeur de la Métropole au cœur du développement urbain de l’Éco-Vallée », explique Monsieur le Maire, Joseph Segura.

 

La population mise à contribution

Pour entamer le processus de réalisation de ce projet, une concertation publique s’ouvrira début février 2021 et durant au minimum six semaines. La population sera ainsi invitée à consulter le dossier d’aménagement de la ligne 4, mis à disposition sur le site de la Métropole.

« Cette concertation est l’occasion de rendre public les différents tracés étudiés, de comparer leurs forces et faiblesses, d’indiquer les arguments du tracé préférentiel, de façon ensuite à recueillir les remarques des Laurentins dans une démarche participative », souligne Thomas Berettoni, premier adjoint au maire.

Un registre électronique sera disponible à cet effet sur le site de la Métropole et dédié à l’enregistrement des éventuelles observations et suggestions de la population. Des ateliers présentiels en petits groupes (10 à 12 personnes) ou par visioconférence selon le contexte sanitaire, seront également organisés et accessibles sur réservation.

 

Un pari incroyable

Reliant le quartier d’affaires du Grand Arénas à Nice au parc des sports Pierre Sauvaigo à Cagnes-sur-Mer, la ligne 4 doit répondre à un triple défi voulu par la Métropole : environnemental, climatique et énergétique.

« La ligne 4 marquera une étape significative et permettra de redynamiser certains de nos quartiers. Avec ce mode de transport, c’est moins de pollution, moins de trafic, une qualité de vie meilleure et une attractivité renforcée pour Saint-Laurent-du-Var, comme pour Cagnes-sur-Mer et la Métropole », indique le premier magistrat.

Les bénéfices seront légion pour les Laurentins :

- Des facilités de déplacement sur des axes saturés.

- Un réseau plus performant avec un maillage qui permet d’accéder à toute l’agglomération aisément dont l’Eco-Vallée.

- Une intermodalité accrue avec la complémentarité des différents modes de déplacement, dont des parkings relais.

- Plus de confort, plus de sécurité, plus d’accessibilité dans les transports en commun.

- Un moyen de transport économique. A l’unité, le voyage ne coûte que 1€ par paquets de 10, ou 0,6€ pour les tarifs réduits, un coût de revient très inférieur aux autres modes.

 

Quelques chiffres clés

• Longueur de la ligne 4 : 7,1 km (1,3 km sur Nice, 1,8km pour Saint-Laurent-du-Var et 4km pour Cagnes-sur-Mer)

• Nombre de stations : 13 stations (soit une tous les 500 m environ)

• Fréquence des rames : 8 mn

• Temps de parcours : 20 mn entre les terminus

• Vitesse commerciale : 21 km/h

• Capacité d’une rame : 300 voyageurs (capacité d’une rame de 44 m)

• Correspondances : lignes 2 et 3 du tramway

• 800 arbres conservés et plantés (200 sur Saint-Laurent-du-Var, 500 à Cagnes-sur-Mer, 100 à Nice)

• 25 000 m² de plateforme engazonnée

 

Caractéristiques techniques

• Alimentation des rames : énergie électrique embarquée

• Rechargement des batteries : par le sol, pas de lignes aériennes de contact dans l’espace public

• Parking relais : gare de Saint-Laurent-du-Var, Val Fleuri et Parc des Sports Sauvaigo

• Remisage des rames : au centre de maintenance Charles Ginésy terminus de la ligne 2 de tramway à Nice Ouest

 

Calendrier du projet

2021 : concertation publique, poursuite des études de maitrise d’œuvre et préparation des enquêtes et procédures légales

2022 : enquêtes publiques (environnementale, loi sur l’eau, utilité publique, foncière…) et déclaration d’utilité publique

Fin 2022 : déviation des réseaux

2023 – 2025 : travaux et essais

Début 2026 : mise en service de la ligne 4

 

Un téléphérique urbain pour relier la ligne 2 au centre-ville laurentin ?

C’est l’autre grand projet de transport laurentin. Dès 2015, Monsieur le Maire, Joseph Segura, a souhaité lancer les études pour envisager une traversée du Var supplémentaire. Une traversée permettant une extension de la ligne 2 du tramway niçois pour arriver à la mairie laurentine. Une proposition reprise dans le schéma des transports métropolitains voté en juillet 2020.

Deux options sont dès lors examinées : l’une prévoit la construction d’un ouvrage d’art, un pont enjambant le Var, mais compte tenu de la zone Natura 2000 et des coûts que cela implique, cette solution n’est pas la plus simple.  L’alternative, c’est un téléphérique urbain, un moyen de transport qui se développe de plus en plus, particulièrement pour la traversée de fleuve. D’une capacité de 200 à 300 passagers, entièrement automatisé, il permettrait de relier le secteur de la mairie laurentine aux lignes T2 ou T3.

Si le choix entre les deux options n’est pas encore arbitré, le maire souhaite la livraison de cet équipement avant la fin du mandat.

  • Titre: La ligne 4 du tramway sur de bons rails !
  • Date de publication: 14 jan. 2021
Top